• Rapport  moral et d’activités PSF Rhône-Alpes année 2013

L’année 2013 a vu les activités de PSF Rhône-Alpes se poursuivent à la fois sur le terrain au Burkina par l’intermédiaire des salariés de PSF au sein de l’association Ammie et au niveau du conseil d’administration dans la réflexion sur les objectifs à consolider concernant toujours la santé communautaire auprès des populations du département de OULA et aussi au niveau du centre de dépistage anonyme du VIH à Ouahigouya.

La recherche des financements reste un élément prioritaire pour augmenter nos fonds propres puisque les subventions institutionnelles sont très minces. Il faut assurer le salaires de trois personnes et l’indemnité du coordinateur, tous burkinabés, pour le suivi du programme que nous avons continué autant sur la partie propre au programme PSF/AMMIE (en particulier la malnutrition) que celui qui nous est confié par le Ministère de la Santé du Burkina Faso en tant qu’OBC-E (Organisation à base communautaire d’exécution) sur des actions de contractualisation centrées sur la sensibilisation dans les 62 villages du département de Oula et qui concerne :

– les problèmes de nutrition des mères et des enfants,

– la vaccination,

– la fréquentation des structures sanitaires,

– le planning familial,

– la lutte contre l’excision en rappelant que dans cette zone plus de 60% des femmes sont excisées.

. Nous sommes cette courroie de transmission entre la population et le ministère à travers ce programme de sensibilisation et rappelons que c’était la recommandation principale énoncée par l’évaluation externe du F3E.

Le rôle de PSF OBC-E augmente sa visibilité et sa crédibilité au niveau du pays en tant qu’ ONG  partenaire du ministère  burkinabé de la santé.

Le projet du Crédit Agricole des deux Savoie et des administrateurs bénévoles de la caisse locale, d’un élevage engraisseur naisseur dans le village de Réko, qui a été défini comme village pilote pour cette opération (ce village a été choisi sur le critère du dynamisme des femmes) a été récemment évalué ce qui a permis de recadrer un certain nombre de problèmes et, avec l’aide des responsables locaux compétents, de mettre l’accent sur les solutions à apporter, particulièrement sur la formation en élevage d’ovins.

La collaboration avec l’association partenaire AMMIE est toujours aussi pertinente aussi bien par la qualité des rapports professionnels au niveau de l’approche de suivi des actions que sur la plan financier où tout est parfaitement transparent et rigoureux (rapport d’exécution et rapport financier validés par le Ministère de la Santé burkinabé).

Le volet malnutrition reste aussi une des actions de partenariat avec AMMIE et ce volet est très soutenu par PSF Ile de France.

PSF Rhône-Alpes OBC-E est partenaire d’AMMIE dans un dossier Unicef concernant la malnutrition dans la région du Nord, dossier validé courant 2013.

L’appui au centre de dépistage anonyme d’AMMIE a ciblé l’achat de médicaments à la CAMEG  pour les maladies opportunistes, ainsi que des réactifs pour le laboratoire.

L’achat de lait maternisé a été attribué aux enfants de femmes VIH.

Ce volet appui au centre de dépistage anonyme du VIH d’AMMIE verra au sein de PSF Rhône Alpes un intérêt particulier du fait des difficultés des financements soulignées par notre partenaire.

BUDGET PREVISIONNEL 2014

La trésorerie disponible estimée (fonds propres, subventions, manifestations culturelles et sportives) est de 27500 euros qui vont permettre :

-d’assurer les frais incompressibles des salaires des animatrices de AMMIE et du coordinateur sur le terrain.

-la poursuite du programme pluriannuel(achat d’aliments locaux pour les bouillies, de médicaments pour les maladies opportunistes du VIH et de réactifs ,

Suivi du programme « mouton de case «  a REKO )

-de s’engager dans le soutien aux mères et enfants VIH par la subvention parlementaire de Mme LACLAIS.